Biographie

Publié le par Cypora Herzhorn

9404193 7a8ec740 240

 

Je suis née à l’hiver mil neuf cent cinquant'sept,
Et la langue du froid m’y a ensorcelée,
Car la neige tombait attisant la tempête...
...Dans des langes givrés, ma mère m’a vêlée.

 


C’était en février, qu’au berceau de ma vie,
La bise s’invita, mi-démon et mi-ange,
Bénissant ma venue d’un baisé engourdi,
Epinglant, sur ma robe, cette rose blanche.

 

 

Et j’ai bu tant de lait, gourmande jouvencelle,
Dans mon nid rose et blanc, me suis épanouie,
Valentin m’a donné un cœur de ménestrel,
C’est aux vers de Rimbaud que mon souffle a mûrie.  


Je vous offre, aujourd'hui, toutes mes cueillaisons,
Même si quelques fois, les saccagent les larmes,
Où mon âme, de chants, en poèmes féconds,
A l'automne des jours, déposera les armes.


© extrait de LE MONDE A MA FENETRE

Publié dans POEMES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article