J'ai traversé la vie

Publié le par Cypora Herzhorn

1343597J’ai traversé la Vie comme on franchit un gué :
De l’Ubac des Hiers à l’Adret des Demains.
Sur les pavés glissants souvent je suis tombée
En écorchant mon âme aux ronciers du Destin.

 

Sur mes chemins poussaient la mousse et la fougère ;
Si la Mélancolie y berça tant d’étés,
Je sais pourtant que dort aujourd’hui, sous leurs pierres,
La source où perle encore un semblant de gaité.

 

Partout où j’ai marché, j’ai laissé mon empreinte ;
Entre les lignes bleues des cahiers d’autrefois,
En Pierrot endormi sous des Lunes défuntes,
J’ai rêvé de partir gagnant, à chaque fois,

 

L'Océan, bergerie de la Sterne rieuse
Où j’aurais pu enfin, en toute intimité,
Réchauffer mes vieux os aux Vagues chaleureuses
Quand le Vent souffle au Sud et se met à chanter…

 

…Alors, pour m’échapper, je me suis fait poète
Malgré des mots puisés aux fontaines des maux,
Et ferai que tes ans soient quand même une fête
Quand, sans me retourner, je m’en irai là-haut.


© le 01.06.2013 – 7 h 30

 

Publié dans POEMES

Commenter cet article

jean-claude barbé 04/09/2013 14:53

Encore un poème qui a du caractère ! On ne se retourne pas lorsque l'on part...là-haut.
Des vers bien frappés. Poète-forgeron. Il grave ses mots dans l'enclume.