Le goût des mots

Publié le par Cypora Herzhorn

AKEE.jpgCes mots qui ont mûri au terreau de mon âme,
Je les ai parsemés pour pimenter mes rimes
De saveurs épicées et de senteurs sublimes
De miel et de akée, comme de vague à l’âme.


Puisant leur mélodie dans le chant des fontaines
Exhalant des parfums aux fumets exotiques,
Et même si tissés au fil noir de mes peines,
Ils ont transfiguré ma corde poétique ;


Si bien que griffonnés à l’encre indélébile,
Imprégnés d’allégresse ou de mélancolie,
Ils ont ce goût poivré de myrrhe ou de kyphi
Qui font de mes couplets des laïs volubiles.


Depuis l’instant fugace où, s’inspirant des roses,
Ils vont s’éparpillant sur le papier froissé
Jusqu’à la volupté quand ma plume se pose
Pour y laisser mon sceau, c‘est à peine esquissés,


Que les vers se marient à n’en plus faire qu’un
Au présent, au passé ; ruisselant d’imparfait,
Ils viennent se lover, pudibonds ou coquins,
Alors, ils prennent vie lorsque ma muse y fraie.


D’asters en liserons bordant l’orée des grèves,
Amadouant le vent qui danse dans les dunes,
Ma page se remplit de l’écume des rêves
Quand le poème éclot au clairet de la lune,


Et dans l’élan boisé d’un sonnet virtuose,
Irisant peu à peu les bleus de l’outremer,
Les verbes, fins gourmets, se gorgent de ma prose,
Charmés et enivrés en bravant l’éphémère


Dans des vapeurs musquées
de mûre et de cannelle…


© Cypora Herszhorn (tous droits réservés)

Publié dans POEMES

Commenter cet article

Cypora Herszhorn 02/12/2013 21:45

larucedesarts@hotmail.fr

Cypora Herszhorn 02/12/2013 21:44

Bonsoir Jean-Claude, l'adresse mail de la RUCHE DES ARTS est la suivante :

laruchedesarts@hotmail

C'est notamment par ce biais que vous pourriez obtenir la Revue PLEIN SENS.

Amicalement,

Cypora

jean-claude barbé 26/11/2013 15:27

Bonjour Cypora,
Avec beaucoup de retard je réponds à votre message - pardonnez-moi. La liberté de mesurer comme on l'entend ses poèmes, de les faire ou non rimer les poètes d'aujourd'hui ont tout à fait raison de
l'exercer. On n'oublie pas par ailleurs que jusqu'à Rimbaud, Apollinaire puis les surréalistes la poésie se contraignant à utiliser les formes dites fixes, ou classiques ou traditionnelles, nous a
légué des merveilles. Ce type d'écriture trouve encore beaucoup de fidèles, personne ne s'en plaint.
Je ne peux actuellement pas me déplacer. Si vous avez un moment, pourriez-vous m'indiquer s'il est possible de s'abonner à la revue "Plein Sens", quelle(s) personne(s) je dois éventuellement
contacter, ou s'il existe des points de vente pour s'y procurer des numéros etc.?
Je découvre ici une foule de poétesses et de poètes passionnants - et c'est un vrai bonheur.
Amitié.

jean-claude barbé 03/09/2013 19:13

Vos vers sont très beaux. Classiques. Mais (?) vous ne manquez pas d'originalité.
Je me présente JC Barbé né en 1944 à Auch (Gers). Poète...bien sûr. Marqué par le surréalisme, écrivant toutefois des vers mesurés la plupart du temps des alexandrins blancs ou rimés.
J'habite dans le 18ème arrondissement. A la retraite. Père d'une fille : Hélène. Autrefois attaché d'administration à l'ENA.
Cela me ferait plaisir de lire d'autres compositions de votre cru, de discuter avec vous de poésie et des poètes. A compte d'auteur j'ai publié quelques recueils. M'intéresserait également votre
avis sur ce que j'écris...
Si vous êtes très occupée je comprendrais que vous ne répondiez pas à ce message et n'aurais évidemment aucune raison de vous en tenir rigueur.
Cordialement. Jean-Claude Barbé.

Cypora Herzhorn 26/10/2013 14:13



Bonjour Jean-Claude,


 


Je me présente également : Cypora Herszhorn (on me connaît toutefois sur le net sous le pseudonyme "Antigone"), née à Lodz (Pologne) en 1957. J'écris en alexandrins, en octosyllabes rimés.
Toujours en activité pour l'instant chez un Avocat à la Cour. J'ai trois enfants (deux filles et un garçon).


Le 18e ? J'y ai habité pendant 25 ans (Rue Hermel) ; mais depuis mon divorce, je vis à Gentilly. J'ai publié cinq recueils jusqu'à présent ; le dernier en date "J'AI CONJUGUE LE TEMPS" je l'ai
publié dans la collection "Mots, Arts et Gourmandise", Association de loi de 1901 que j'ai créée fin Novembre 2012.


 


Comme je vous l'ai indiqué précédemment, je fais partie d'une Association située justement dans le 18e : LA RUCHE DES ARTS dont la présidente est mon amie Michèle Lassiaz et par le biais de
laquelle j'ai publié mon précédent recueil (LE MONDE A MA FENETRE).


 


Je connais, aussi, un certain Thierry Sajat, actuellement domicilié à Bourges, mais qui va revenir prochainement habiter à paris : avec lui, j'ai pu publier "COMME UNE DOUCE MAIN".


Si vous le souhaitez, nous pourrions peut-être nous rencontrer : je vais encore très souvent dans le 18e, puisque j'ai ma mère qui y habite, ainsin que mes enfants chez leur père. Nous pourrions,
alors, échanger nos recueils, en parler, parler poésie. Dans la semaine, certes, c'est un peu compliqué. Mais le week-end, si vous avez le temps, c'est tout-à-fait possible.


A bientôt,


 


Cypora