Les hommes !

Publié le par MOTS, ARTS & GOURMANDISE

Ils ont construit des cathédrales

Si haut que des Tours de Babel,

Mais perdu la clé ancestrale

Dans des méandres passionnels !

 

Les hommes ! Les hommes !

 

Ils ont fissuré tant de pierres,

Ils ont creusé tant de fossés,

En ne laissant plus qu’un désert

Entre les remparts lézardés !

 

Les hommes ! Les hommes !

 

LES HOMMES 2Ils ont pollué les rivières,

Ils ont brûlé tant de forêts,

Tout en priant des nuits entières

Sous les dômes des minarets,

 

Les hommes ! Les hommes !

 

Ils ont déchiré tant de voiles,

Ils ont écumé tant de mers,

Que sous le dais de nos étoiles,

Les goélands ont fui, amers,

 

Les hommes ! Les hommes !

 

Ils ont pris tant de forteresses

Et assiégé tant de pays,

Même en leurs yeux pleins de promesses,

Ne brillait plus que la folie !

 

Les hommes ! Les hommes !

 

Ils ont tué tant d’innocence,

Asservissant tant de Nations

Et fait de ce jardin immense

Juste un radeau en perdition !

 

Les hommes ! Les hommes !

 

Un jour, il faudra bien qu’ils cessent

De tuer la poule aux oeufs d’or

Avant qu’une onde vengeresse

Ne les entraîne dans la mort !

 

Les hommes !

Les hommes !!

Les hommes !!!

 

(c) extrait de J'AI CONJUGUE LE TEMPS - ISBN N° 978-2-9538961-1-4

Publié dans POEMES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article