Tu dis (sur un poème de Prévert)

Publié le par Cypora Herzhorn

IMGP1591 - Copie"Tu dis que tu aimes les fleurs,
tu les coupes.
Tu dis que tu aimes les poissons,
tu les manges.
Tu dis que tu aimes les oiseaux,
tu les mets en cage.
Quand tu me dis "Je t'aime",
j'ai peur..."
Jacques Prévert (*)
1900-1977
 
Tu dis que tu aimes le Soleil,
Mais tu te caches sous une ombrelle ;

Tu dis que tu aimes la Pluie,
Mais tu ouvres ton parapluie ;

Tu dis que tu aimes le Vent,
Mais tu clos fenêtres et portes ;

Tu dis que tu aimes la Mer,
Mais tu l’infectes et tu la souilles ;

« Tu dis que tu aimes les Poissons,
Mais tu les pêches et tu les manges » (*) ;

Tu dis que tu aimes ton Chien,
Mais l’abandonnes au bord de la route ;

« Tu dis que tu aimes les Oiseaux » (*),
Mais tu les emprisonnes ;

Tu dis que tu aimes les Bêtes,
Mais tu vas à la chasse ;

« Tu dis que tu aimes les Fleurs » (*),
Mais tu les cueilles ;

Tu dis que tu aimes la Forêt,
Mais tu y fumes et elle brûle ;

Tu dis que tu aimes la Vie,
Mais tu joues des banderilles ;

Tu dis que tu aimes ton prochain,
Mais, pourtant, tu fais la guerre…

…Alors, « j’ai un peu peur
Quand tu dis que tu m’aimes… » (*)

(c) Tous droits réservés (23.03.2013)
 
 
 

Publié dans POEMES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Arnaud N'zassy 01/02/2014 13:30

Ce poème est très profond.