Top articles

  • Village Provençal

    26 juillet 2012 ( #POEMES )

    L a route ensoleillée nous guide pas à pas Bordée de-ci, de-là, de taillis, de lavande, Les roses se pavanent dans les mimosas Le zéphyr épicé fait frissonner la lande. L e village est en bas, et ses blanches maisons Aux toits immaculés dorment sous le...

  • Varsovie

    26 juillet 2012 ( #POEMES )

    V arsovie est si loin ! Varsovie ne sait plus… Ses rues, ses boulevards, ses murs, ses avenues Ont oublié le temps où les heures comptaient, Où la mort, toute nue, pathétique, passait. I ls furent des milliers qui marchaient lentement : Tant d’hommes,...

  • Vaisseaux d'antan

    26 juillet 2012 ( #POEMES )

    E paves englouties des antiques frégates, Vaisseaux héroïques ; rebondis à foison, Vos flancs qui regorgeaient de pépites, d’agates, Et vos voiles battaient sous le même horizon. Ô voiliers de naguère aux pavillons lointains, Les reflets de la mer galvanisaient...

  • Tous les chants de l'enfance

    26 juillet 2012 ( #POEMES )

    M on enfance est si loin qui dort dessous les pierres Et mon passé n’est plus qu’un phare à l’horizon… Toi, l’oiseau qui prend l’air, dis « à mon ami Pierre », Qu’à l’aurore, demain, « ils le pendouilleront », Q u’emportées par le vent, les feuilles de...

  • Un vent de liberté

    26 juillet 2012 ( #POEMES )

    U n vent de liberté soufflait à nos fenêtres -En ce beau mois de mai, moi je n’avais qu’onze ans- Pourtant, je me souviens des cris qui s’enchevêtrent Quand les pavés volaient jetés par des manants. D ans Paris qui prenait à nouveau la Bastille Victorieusement...

  • Tout le bonheur d'aimer

    26 juillet 2012 ( #POEMES )

    C ’est au lever du jour que j’avais pris la mer, En domptant l’aquilon et la vague et la houle, Pour dissiper, enfin, tous mes émois amers, Fuyant la tyrannie oppressante des foules. A vec ce peu de paix que m’alloua le ciel, L’espérance et l’ardeur nourriçaient...

  • Toi que j'ai tant aimée

    26 juillet 2012 ( #POEMES )

    L a douleur, me dis-tu, t’envahit -tyrannique- Tous nos secrets d’antan et nos désirs cupides T’ont nourrie, jusqu’au deuil, d’un émoi despotique Et ton coeur s’est rempli de haine infanticide. T oi qui fus mon écrin, mon joyau, ma ferveur, Je ne peux...

  • T i t a n i c

    27 juillet 2012 ( #POEMES )

    T empêtes et récifs l’ont tant écartelé ! I l voguait, cahoté par le flux, le reflux, T errassée par l’iceberg, son âme s’est perdue, A ucun phare n’éclairait de loin sa destinée. N eptune, où étais-tu quand, sur la mer glacée, I l a tangué tout seul...

  • Te regarder dormir

    27 juillet 2012 ( #POEMES )

    L a lune s’est blottie, là-haut, sur un nuage Eclairant ton minois paisible et endormi… …Ton souffle s’est calmé et, tel un enfant sage, Tu dors sereinement au calme de la nuit. J ’aimerais me lover au creux de ton épaule Et m’étendre à mon tour tout...

  • Ta main

    27 juillet 2012 ( #POEMES )

    N on, je n’ai pas dormi toute la nuit dernière… …J’ai contemplé, émue, d’entre mes draps blottie, Toi bel enfant comblé qui, fermant ses paupières, Dans une aura ailée, enfin t’es assoupi… … A lors, tout un vécu a envahi mon âme, Je me suis égarée au...

  • Symphonie océane

    27 juillet 2012 ( #POEMES )

    D ans un silence gris, l’Océan se retire En laissant au limon des rubans écumants, Et quand le sel y tisse les fils d’une lyre, Ses couplets s’insinuent aux paroles du Vent. D oté de mains d’aveugle il aborde les plages Et l’essaim de ses doigts incertains...

  • Sur un parfum

    27 juillet 2012 ( #POEMES )

    S ur un parfum De nuit d’insomnie, J’écris Parfois jusqu’au matin. Le jour me découvre Endormie Sur un cahier qui s’ouvre Au pied du lit. P ourquoi faut-il, Qu’au moment du sommeil, Mon esprit découvre Les roses, les abeilles ? Pourquoi faut-il, Qu’au...

  • Sur les pavots de juin

    27 juillet 2012 ( #POEMES )

    S ur les pavots de Juin où mes chagrins se posent Comme un ruban s’enroule à des mèches de soie Et qu’au vent se répand l’odorance des roses Aux dards entrelacés à un « je ne sais quoi » D e désir ou d’amour bafoué et de peur, Dans ce morne sentier que...

  • Sur les chemins du Tendre

    27 juillet 2012 ( #POEMES )

    T ous les chemins tourments de la Carte du Tendre Conduisent nos vingt-ans jusqu’au Pont des Soupirs Et, bercés d’illusions, on se laisse surprendre Jusqu’au bout de la nuit, jusqu’au bout du désir. O n se prend à rêver, on se fait des serments... ...Dès...

  • Souffrances

    27 juillet 2012 ( #POEMES )

    Au nom de nos vanités, Tant d’enfants sont en souffrance ! Dans ce monde sans pitié, Jamais de joie, ni vacances ! Exploités infiniment, Des bagnards vivant l’enfer, Et tissant, évidemment, Nos tapis, nos pull-overs, Ils vont aussi à la guerre ! …Marchant...

  • Si un jour

    27 juillet 2012 ( #POEMES )

    S i un jour le soleil devait cesser sa course Et que mes yeux sans vie ne pouvaient plus te voir, Que la lune, à son tour, suivie de la grande ourse, S’éteignait à jamais me laissant dans le noir, Tue-moi ! S i mes mains desséchées ne pouvaient plus se...

  • Réveil

    27 juillet 2012 ( #POEMES )

    L e gai soleil sème la brume Réveillant ma ville endormie, Tout en estompant, une à une, Quelques chimères de ma nuit. P uis, il pénètre dans ma chambre Pour se poser dessus mon lit : « Ô allons, debout, fainéante ! » Dit-il en s’éclipsant sans bruit....

  • Sors de ta chrysalide !

    27 juillet 2012 ( #POEMES )

    T u dors encore au sein des rondeurs maternelles Où, tel un embryon, tu grandis en secret : Sors de ta chrysalide, de ta citadelle, En déchirant le dais qui te tient en ses rets. S ors de ton fin gousset papillon éphémère, Il est temps d’effeuiller marguerite...

  • Réincarnation

    27 juillet 2012 ( #POEMES )

    L orsque je tirerai l’ultime révérence, Je revivrai, alors, dans tout ce qui est beau : Dans les hautbois du vent qui s’enfuit et s’élance Vers les vertes prairies, les taillis, les roseaux, D ans les épis de blé, les rameaux, les genets, Les flocons...

  • Quand les belles de nuits

    27 juillet 2012 ( #POEMES )

    Q uand les belles de nuit se ferment sous la lune, Quand les roses passent et que le vent fraîchit, Quand la plaine est noyée par la pluie importune Et la bruyère en pleurs au maquis dépérit, L ’aubépine est en deuil de son amie glycine, Leurs parfums...

  • Quand le rêve se brise

    27 juillet 2012 ( #POEMES )

    Q uand mon rêve se brise Dans la plainte du jour, Ma pensé se déguise En sombrant tour à tour D ans le puits du silence Et de la solitude, Reprenant son errance Parmi la multitude. Q uand mon rêve s’enfuit Au tout petit matin, Mon étoile pâlit Et tout...

  • Quand la neige

    27 juillet 2012 ( #POEMES )

    Q uand la neige blanchit les montagnes, Mon pays s’endort et se terre, Quand le printemps fleurit la campagne, Mon pays s’emplit de lumière. A u soleil de juillet, Il court dans les genêts. Et puis quand revient l’automne, Son manteau se reboutonne… …...

  • La tristesse du monde

    29 juillet 2012 ( #POEMES )

    Si j’avais consolé la tristesse du Monde En vidant l’Océan de ses larmes de sang, Elles s’écouleraient en des gorges profondes Eclaboussant de fard le lit de ses Torrents… …On récolte toujours tout ce qu’on a semé Et la flèche tournoie emportée vers la...

  • Quand le coucou

    29 juillet 2012 ( #POEMES )

    Q uand le Coucou dans la Forêt Timidement entonne Une chanson au mois de Mai Lassante et monotone, M on cœur, sous la Lune d’argent, Fait vite une prière Pour dérober, au Firmament, Un peu de ses mystères. P armi les fleurs que j’aime tant, C’est un bouquet...

  • Printemps à Paris

    29 juillet 2012 ( #POEMES )

    C omme une étoile luit dans les yeux d’un enfant, Une chanson d’amour dans les hautbois du vent, Tout comme la rivière s’écoule, docile, Voici que le printemps s’en revient dans ma ville. L e silence a gardé prisonnière sa flamme Qui s’était égarée sur...

1 2 3 4 5 6 7 8 > >>